Café Littéraire, Automne 2010

Le Café Littéraire de Samir Mégally à Brétigny vous souhaite de belles vacances. Il reprendra son activité le vendredi 01 octobre de 20 heures à 22 heures.
Trois écrivains des éditions Harmattan présenteront leurs livres:

  • Vendredi 1 octobre 2010: Michèle Perret «Terre du vent»
  • Vendredi 5 novembre 2010: Marc S. Masse «Le virage dangereux»
  • Vendredi 3 décembre 2010: Attica Guedj «Ma mère avait trois filles»

Au progamme de chaque soirée: lectures, débat avec le public, et vente de livres que les auteurs se feront un plaisir de dédicacer.
Rendez-vous 39 rue du Général Leclerc à Brétigny sur Orges (Entrée gratuite, paiement d’une consommation).
[google-map-v3 width= »450″ height= »300″ zoom= »15″ maptype= »ROADMAP » mapalign= »center » directionhint= »false » addmarkermashupbubble= »false » addmarkermashupbubble= »false » addmarkerlist= »39 rue du Général Leclerc, Brétigny sur Orges{}coffee.png » maptypecontrol= »true » pancontrol= »true » zoomcontrol= »true » scalecontrol= »true » streetviewcontrol= »false » scrollwheelcontrol= »false » bubbleautopan= »true » showbike= »false » showtraffic= »false » showpanoramio= »false »]

Mémoires d’un séminariste égyptien

Mémoires d'un séminariste égyptien Mémoires d’un séminariste égyptienSamir Mégally; Samir Megally Eds 2009WorldCatLibraryThingGoogle BooksBookFinder

Ils ont déjà lu le livre, voici leurs avis:

« Dans son livre, Mémoires d’un séminariste égyptien, Samir Mégally dépeint un monde très méconnu, celui des petits séminaires, chez les chrétiens coptes d’Egypte. Stupéfiant ! Presque incroyable ! Un monde fait de nobles rêves très vite trahis par des religieux englués dans leur étroitesse de vue, leur sectarisme, leur impuissance à connaître le cœur de l’homme où réside pourtant Dieu lui-même. Une réflexion décapante sur l’aveuglement de tous les intégrismes, mais aussi un message d’espoir pour ceux qui cherchent véritablement à aimer Dieu et leurs frères humains. »

Jean-Yves Barré Diplômé d’égyptien hiéroglyphique et de copte à l’Institut Catholique de Paris

« Les Mémoires d’un séminariste égyptien m’ont énormément intéressée. Je ne sais pas si ces choses ont déjà été révélées, mais moi qui suis née et ai été élevée au Caire, je les ignorais totalement. Ce livre a une indiscutable valeur de témoignage, et j’en recommande la lecture à ceux qui s’intéressent à l’Egypte. »

C. Barthe-Dejean, médecin humanitaire retraitée

« A partir de son propre itinéraire, l’auteur apporte un regard plein d’émotion et de lumière sur les différentes facettes de l’Eglise copte et des croyances religieuses en général, dans lesquelles le sectarisme et les conflits les plus extrêmes accompagnent les gestes de tolérance les plus élevés. »

A.M LAURENT Assistante de Direction retraitée

Rendez-vous avec Rorschach

Rendez-vous avec Rorschach Rendez-vous avec Rorschach: Mémoires d’un maître d’école égyptienMegally; Samir Megally Eds 2009WorldCatLibraryThingGoogle BooksBookFinder

Depuis l’âge de vingt ans jusqu’à ce jour, mon itinéraire a été orienté vers l’enseignement, grâce à Rorschach qui m’a fait entrer dans ce monde magnifique. Je suis un homme chanceux, émerveillé de pénétrer dans ce milieu. Il est toujours pour moi une source de connaissance inépuisable d’informa- tions, riche d’expériences, une lampe qui éclaire mon chemin vers la sagesse et la joie de vivre. J’ai débuté ma carrière sous le régime de Nasser dans une école portant son nom. Elle est située dans un quartier très populaire, mouvementé le jour, qui ne devient paisible qu’après minuit. Trois ans après, j’ai quitté l’école de Nasser pour entrer au Collège des Jésuites, fréquenté par les enfants de la haute société égyptienne. Certains parents occupaient des places éminentes : fils de ministres, artistes réputés, hauts fonctionnaires dans l’administration, journalistes connus, ambassadeurs, industriels, et autres. « Dans cet ouvrage, je décris comment je suis entré dans le monde de l’éducation en essayant de réparer les erreurs de mon passé. J’expose également mes réflexions sur la société en général : l’enseignement, la politique, l’économie et autres. En revanche, je ne suis ni un homme politique, ni un économiste ou un historien, mais simplement un être qui souhaite avancer dans la vie les yeux ouverts et toujours en éveil. »

L’Egypte chantée 2- Oum Kalthoum

L'Egypte chantée 2- Oum Kalthoum L’Egypte chantée 2- Oum KalthoumSamir Mégally; Samir Megally Eds 2008WorldCatLibraryThingGoogle BooksBookFinder

Les chansons sont des miroirs qui reflètent la vie culturelle et sociale d’un pays. Cet ouvrage vous présente 38 chansons de la plus célèbre chanteuse arabe: Oum Kalthoum, l’astre d’Orient, avec sa belle voix qui rassemble les gens de différents pays autour de sa vibrante sensibilité artistique. Oum Kalthoum chantait en arabe dialectal ou littéraire. Chaque chant est présenté sous trois formes: le texte arabe, sa transcription phonétique et enfin une traduction correspondante en français.

Artiste, Peintre, Ecrivain